Follow Us

IAAF v Abderrahmane Kachir

December 04, 2019

Spacer
IAAF v Abderrahmane Kachir

A decision in the case of the International Association of Athletics Federations (the IAAF, now known as World Athletics) against Abderrahmane Kachir was issued by the Disciplinary Tribunal.

On May 25, 2019, Mr. Kachir underwent doping control while competing at the 10K event in Ottawa, Canada. The analysis established the presence of ibutamoren, a prohibited substance under class S2 (Peptide hormones, growth factors, related substances and mimetics) of the World Anti-Doping Agency's Prohibited List.

Janie Soublière, the Panel Chair acting as sole arbitrator, determined that an anti-doping rule violation (ADRV) was established, and as a result, a four-year period of ineligibility is applicable. Mr Kachir will be credited for his period of provisional suspension. The ADRV also leads to the disqualification of Mr Kachir’s results on May 25, 2019 and thereafter.

Sport Resolutions acts as secretariat to the IAAF Disciplinary Tribunal.

A copy of the decision and reasons, issued in French, can be accessed via the "Related Documents" tab on the right.

To visit the Athletics Integrity Unit website, click here.

French Version Follows:

Une décision dans le dossier de l’Association internationale des fédérations d’athlétisme (l’IAAF, maintenant connue comme World Athletics) contre Abderrahmane Kachir a été rendue par le Tribunal disciplinaire.

Le 25 mai 2019, M. Kachir subit un contrôle antidopage en compétition, lors de sa participation au 10K d’Ottawa, au Canada. L’analyse établit la présence d’ibutamoren, soit une substance interdite sous la classe S2 (Hormones peptidiques, facteurs de croissance et substances apparentées et mimétiques) de la Liste des Interdictions de l’Agence Mondiale Antidopage.

Janie Soublière, la Présidente du Panel agissant à titre d’arbitre unique, a determiné qu’une violation des règles antidopage de l’IAAF fut établie, et qu’en conséquence, une période de suspension de quatre ans est applicable, dont la période de suspension provisoire, respectée par M. Kachir, sera déduite. La violation des règles antidopage mène aussi à l’annulation des résultats de M. Kachir obtenus le 25 mai 2019 et subséquemment.

Sport Resolutions agit à titre de secrétariat du Tribunal disciplinaire.

Une copie de la décision et motifs peut être accédée via l’onglet « Related Documents » à droite.

Pour visiter le site web de l’Unité d’Intégrité de l’Athlétisme, cliquez ici.

Scroll To Top